Comment les agriculteurs qui vivent dans des régions reculées du Sénégal peuvent-ils encore avoir accès au marché national et vendre leurs produits ? La réponse s’appelle Mlouma, une plateforme destinée à rapprocher les acheteurs et les producteurs.

Marché numérique

Voici comment cela fonctionne : Mlouma fonctionne comme une bourse agricole virtuelle reliant les agriculteurs aux clients et aux consommateurs potentiels, et leur permet de mieux vendre leurs produits. Lorsqu’un produit spécifique est affiché en ligne, les acheteurs potentiels sont avertis par des alertes SMS. Ils peuvent alors passer un ordre d’achat via leur téléphone portable, que le producteur recevra.

En plus de proposer une place de marché numérique, Mlouma, en partenariat avec ICCO Coopération et OCP Africa, a lancé sa toute nouvelle invention numérique à Dakar en janvier 2020.

Xam Sa Mbay

L’innovation appelée Xam Sa Mbay (qui signifie ” Connaître le monde agricole ” en wolof), va encore plus loin en proposant un système d’information agricole qui facilite l’interaction entre TOUS les acteurs de la chaîne de valeur agricole. Le système réduit l’asymétrie d’information entre les producteurs, les fournisseurs d’intrants, les banques et les acheteurs.

Idrissa Ba, directeur national du programme STARS d’ICCO Coopération au Sénégal : “Les agriculteurs ont un accès limité aux prêts appropriés et aux intrants de qualité abordables comme les engrais et les semences, les équipements et les services de vulgarisation. Ils ne disposent pas des informations nécessaires pour savoir où trouver ces produits et services, et encore moins pour savoir comment les utiliser. C’est pourquoi l’équipe de STARS au Sénégal a réuni ses partenaires pour concevoir un nouveau système qui répond précisément à ce besoin.”

Accès aux informations sur le marché

Xam Sa Mbay fournit aux producteurs des informations sur les prix du marché des produits agricoles. En outre, il fournit des alertes météorologiques telles que les prévisions de pluie, mais aussi des informations pertinentes sur les intrants disponibles et leurs fournisseurs, ainsi que sur les meilleures pratiques agricoles.

“Les négociants et les acheteurs peuvent publier leurs besoins sur la plateforme. Cela permet aux producteurs de mieux se préparer et d’entrer en contact avec leurs acheteurs, avant même le début de la saison des récoltes “, explique Aboubacar Sidy Sonko, directeur de Mlouma.

“Nous pouvons facilement atteindre nos clients et leur fournir des informations sur la façon d’utiliser nos produits. Nous fournissons les meilleures pratiques agricoles et de courts modules de formation, simplement en envoyant un SMS aux producteurs”, explique Stanislas Grégoire Diouf, représentant du fournisseur de phosphates OCP Africa.

L’accès au financement

La plateforme offre aux banques et aux IMF la possibilité d’inscrire l’ensemble de leurs agences. Les banques pourront publier leurs services et produits financiers auprès des producteurs, acheteurs et fournisseurs d’intrants. En outre, la plateforme offre un suivi et un recouvrement des prêts pour ses clients.

source : https://www.icco-cooperation.org/en/news/xam-sa-mbay-a-new-digital-information-system-in-senegal-bringing-together-agricultural-actors/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.